Vie privée : quelles en sont les prérogatives ?

La vie privée est très importante. Pour cette raison, chaque personne doit prendre des précautions pour garder son intimité secrète. Ainsi, il n’est pas possible pour une tierce personne de s’incruster dans votre intimité sans votre consentement. Avec l’évolution technologique, il devient de plus en plus difficile de lutter contre la vulgarisation des informations relatives à la vie privée. Pourtant, il existe des exigences relatives à la protection de la vie privée.

Protection de la vie sentimentale et sexuelle

L’intimité de quelqu’un ne peut se retrouver sur la place publique sans le consentement de l’intéressé. Que cela soit la vie sexuelle ou sentimentale, chaque individu a le droit de faire de sa vie ce qui lui fait plaisir. En effet, une personne a la liberté d’organiser sa vie sur le plan sexuel comme cela lui convient. Ainsi, toute intrusion dans la vie sexuelle d’une personne est punie par la loi. Alors, tout commentaire désagréable sur l’homosexualité ou la bisexualité est proscrit. Car, cela n’est rien d’autre que de la discrimination et du non-respect de la vie privée. C’est la même chose aussi pour la vie sentimentale. Aucune intrusion dans un divorce, une liaison ou une rupture n’est autorisée. Car quiconque le fait est passif de poursuite judiciaire.

Protection de la vie financière et sanitaire

De la même manière que l’intimité sur le plan sexuel et sentimental est protégée, celle sur le plan de la santé et les finances l’est également. Ainsi, la protection de la vie privée interdit toute diffusion d’information financière d’une personne ou d’une famille. Alors, si une famille vit sous le coup de la misère, aucune information concernant leur situation financière ne doit être révélée sans l’aval de la famille. Quant à la santé, la protection de vie privée est très corsée. Ainsi, les professionnels de la santé sont obligés de respecter le secret professionnel. Cette disposition légale vise à protéger les patients. Cela apporte de la sérénité aux patients qui n’ont plus peur que des informations sur leur état de santé se retrouvent sur la place publique. En bref, pas de diffusion des informations sur les finances d’une personne ou sa santé.

Protection de la vie politique et familiale

Les dispositions prévues dans le cadre de la protection de la vie concernent aussi la vie familiale. En réalité, l’ingérence dans la vie familiale est couverte par la protection de la vie privée. Ainsi, on ne peut pas donner des informations sur les lieux privés d’une personne. Que cela soit les lieux de vacances, ou tout autre endroit privé, il est interdit de publier par exemple leurs photos. Car, lorsque la photo d’une personne qui se trouve dans un lieu privée est publiée, la loi de la protection des vies privées est violée. Alors, sauf une clémence, celui qui a posé l’acte sera poursuivi. Un autre aspect important de cette protection de la vie privée est relatif à la conviction religieuse et politique. Ainsi, il n’est pas permis de publier les convictions religieuses et politiques d’une personne. Mais, lorsque vous avez l’autorisation de la personne, vous pouvez le faire sans rien craindre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*