Quelles sont les obligations d’un employeur ?

Pour pouvoir subvenir à ses besoins quotidiens, chaque homme a besoin de travailler. Le monde du travail est régi par une catégorie de loi appelée droit du travail. S’il est vrai que certains emplois nécessitent de longues études ainsi l’obtention de certains diplômes spécifiques et que d’autres non, les règles relatives aux droits du travail prennent en compte toutes les catégories d’emplois, sans exception. Ce sont elles qui fixent, d’une part, les obligations du travailleur envers son employeur et les sanctions qui peuvent lui être appliqués en cas de non-respect de ces obligations et, d’autre part, les obligations de l’employeur envers son employé ainsi que les sanctions en cas de non-respect. Parlant du deuxième cas, voici qu’elles doivent être les obligations d’un employeur envers son employé.

Travail et salaire

La première des obligations d’un employeur est de fournir à son employé un travail, et ce travail doit être celui convenu dans le contrat de travail. En effet, lors de l’établissement du contrat, l’employeur doit énumérer les tâches qui seront à la charge de l’employé. Une fois que l’employé accepte le contrat et se met à travailler, l’employeur n’a plus le droit de lui imposer une tâche supplémentaire à celles convenues dans le contrat. S’il tient à le faire, il devra renégocier le contrat. Aussi, l’obligation de fournir un travail prend en compte également la quantité de travail convenue. La deuxième des obligations de l’employeur est le payement du salaire de son employé. Le salaire doit être convenu entre les deux parties avant le début du travail. Une fois convenu, l’employeur n’a plus le droit de le modifier de son propre gré, mais est libre de l’augmenter ou non.

Formation du travailleur

La troisième obligation consiste à la formation de son employé. Avec l’évolution constante des exigences du monde du travail, les compétences de l’employé peuvent vite être obsolètes si son employeur ne veille pas à cela. Voilà pourquoi c’est de son devoir d’organiser des formations pour ses employés afin de leur permettre d’être à jour vis-à-vis des compétences de travail exigées. Un employeur qui manque à ce devoir et licencie un de ses employés pour incompétence professionnelle risque de se faire doublement sanctionner, cet employé porte plainte.

Sécurité et bonne foi de l’employeur

L’une des obligations les plus importantes de l’employeur consiste à veiller à la sécurité de ses employés.  Cette sécurité implique plusieurs aspects, notamment le plan physique et mental. Pour ce faire, il doit veiller à prendre des mesures pour prévenir tous les risques d’accident dans le travail, former ses employés sur les comportements à risque au cours du travail et mettre à disposition tous les matériaux et moyens pouvant assurer leur sécurité. Si cette obligation n’est pas respectée et qu’un accident ou une maladie survient par la faute des conditions de travail, l’employeur risque des sanctions sévères, allant d’une amande à la peine d’emprisonnement jusqu’à 10 années de prison. Cela dépend de la gravité de l’atteinte à la sécurité de l’employé. Enfin, l’employeur doit être de bonne foi. Cela voudra dire qu’il doit confier le travail à faire à son employé dans les meilleures conditions possible qui lui permettront de donner le meilleur de lui-même.