Quelle est la différence entre le droit public et le droit privé ?

Le droit désigne l’ensemble des dispositions prévues par la loi pour encadrer le fonctionnement d’une société. Ce sont ainsi les règles qui régissent les rapports sociaux.  Les droits publics et privée sont une repartions du droit selon une catégorisation. En effet, le droit public prend en compte les exactions qui touchent à la vie en communauté. Le droit privé quant à lui encadre les rapports entre les sujets d’une même société.

Que retenir du droit public ?

Le droit public se prononce sur des sujets d’intérêt général.  Il englobe plusieurs lois qui touchent généralement au fonctionnement de l’Etat, des administrations publiques et des collectivités locales. Ainsi, le droit d’administration, le droit fiscal, les lois constitutionnelles, les lois pénales, les lois municipales et les lois internationales appartiennent au droit public.

Le droit d’administration

C’est l’ensemble des prérogatives juridiques qui régissent le fonctionnement des organismes gouvernementaux.  C’est le cas des règles de bases du ministère de l’éducation, de la famille ou encore de la commission d’aide social. Les lois constitutionnelles sont des préceptes qui entre dans le cadre de la protection et la préservation du droit de chaque citoyen sans distinction de sexe ou d’ethnie.

Les lois pénales

Ce sont des règles qui punissent la criminalité dans une société. Ils s’adoptent à toute personne ayant enfreint les règles établies dans la communauté. Les lois municipales

prennent en compte les règlementations et les règles de fonctionnement des villes. Le droit fiscal est l’ensemble des normes qui encadre les impôts, taxe et cotisation sociale dans une société. Enfin, les lois internationales sont les codes qui encadrent les relations entre les pays.

Que retenir du droit privé

Le droit privé touche aux particuliers, aux familles et aux entreprises. Ce sont des ensembles de lois qui militent pour une bonne ambiance dans la société. Il intervient donc dans les litiges entre des particuliers. Le droit des contrats, les lois sur la torture, le droit des biens, les lois sur la succession et le droit de la famille sont entre autres les questions que traite le droit privé.

Le droit des contrats

Le droit des contrats est l’ensemble des règles prévu pour l’établissement des contrats. Il régit les relations contractuelles entre deux ou plusieurs parties. Les lois sur la torture établie l’ensemble des recours accordés à une victime de coup et blessure par une personne. Il veille à la punition d’acte comme les violences conjugales, les violences domestiques ou encore les violences faites aux enfants.

Le droit des biens

Le droit des biens est l’ensemble des prédispositions qui encadre l’achat de parcelle ou de propriété dans un pays. Également toute affaire de litige domanial ressort du droit des biens. Le droit de la famille constitue les différents principes qui gouvernent la relation entre des personnes ayant un lien de parenté. Les faits juridiques tels que le mariage, le divorce ou encore l’autorité parentale relèvent du droit familial.

Les lois de succession

Les lois de succession encadrent les partages de patrimoine de personne décédée aux bénéficiaires. Il prône un partage des biens selon des règles très strictes pour éviter les risques de conflits internes dans une famille. Cependant, il ne doit pas être confondu avec le prélèvement d’impôts appelé aussi droit de succession.

En somme, le droit privé et le droit public sont bien différents. Même s’ils font partie de la juridique, l’un concerne les sujets d’ordre général pendant que l’autre se prononce sur les personnes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*