Quels sont les différents droits afférents aux employés?

L’exécution d’un travail nécessite, de la part de l’individu concerné, le choix d’un régime juridique de travail. En tant qu’employé, vous disposez de plusieurs droits qualitatifs qui ne sauraient être bafoués. Quels sont les différents droits afférents aux employés ? Découvrez dans notre article ces différents droits pour votre épanouissement dans votre travail.

Le droit à la rémunération

L’obtention en contrepartie de l’effort fourni par un employé, à savoir la rémunération est le premier droit d’un salarié. L’évidence ici est celle de la liberté salariale, dans la limite du respect des règles légales. La rémunération peut être évaluée en fonction du nombre d’heures de travail ou selon le rendement obtenu. La durée normale du travail est fixée à 35 heures dans une semaine. Cette durée ne doit pas être assimilée à la durée maximale de travail.

En effet, en dehors de la durée normale de travail, les heures de travail exigées par l’employeur sont des temps complémentaires bien rémunérés. Cependant, d’autres compétences non-salariales peuvent déterminer le salaire d’un employé.

Le droit au repos alternatif et aux vacances payées

Chaque employé dispose d’un repos quotidien d’une durée de 11 heures continues au minimum. En dehors de cela, le salarié bénéficie d’un repos hebdomadaire de 24 heures en plus de ces repos habituels. Ce repos hebdomadaire s’obtient principalement les dimanches.

Par ailleurs, l’employé bénéficie de cinq semaines de congés payés, qui s’obtiennent suivant des règles. Il est octroyé pour deux jours et demi de congés dans chaque mois de travail réel dans la période de référence. Cette période de référence qui s’étend du 1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours.

Le droit à la sécurité

Dans une entreprise, l’embaucheur est le garant de la sécurité du personnel. De ce fait, il assure un devoir contractuel de résultat. Au cas où il n’a pas su assumer une telle sécurité, il risque des sanctions civiles en cas d’accusation devant les tribunaux. Toutefois, sa faute peut être qualifiée d’inexcusable s’il néglige de prendre des précautions qu’il aurait dû prendre face à un danger. En cas d’accident, il supporte les coûts prévus comme indemnisation du salarié victime.

Le droit au respect des libertés individuelles

L’embaucheur se doit de respecter les salariés dans leur choix et leur personnalité. Nulle décision de l’employeur ne doit mutiler les employés dans leur emploi en raison de certains facteurs. Que ce soit leur sexe, leurs mœurs, leurs situations sociales, leurs origines, leur handicap ou autres. Cela vaut non seulement en matière de rétribution, mais aussi de formation ou de promotion professionnelles. Le respect de la vie privée d’un salarié prouve la protection de sa personnalité.

 Les atteintes aux droits et libertés des employés sont acceptées du moment où la tâche à accomplir est relative aux objectifs à atteindre. La liberté de l’employé peut aussi se pratiquer par son droit fondamental de la libre expression.

En définitive, un salarié, quel qu’il soit a des droits que doit respecter son employeur. Ces droits lui permettent de s’épanouir dans son travail et de développer toutes les capacités enfouies en lui. Cependant, il se doit de respecter l’exécution de ses tâches pour un meilleur rendement de son entreprise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*