Les différents types de garde des enfants après un divorce

Lors d’un divorce, le couple ne doit pas uniquement se concentrer sur leur séparation. En effet, les conjoints doivent aussi veiller au bien-être et à l’épanouissement de leurs enfants. La garde des enfants fait partie des décisions importantes que les époux doivent prendre pendant cette procédure. Découvrez dans notre guide quels sont les modes de garde que vous pouvez choisir pendant un divorce.

La garde exclusive des enfants

Lors d’un divorce, il est essentiel de préserver au maximum les intérêts et le bien-être des enfants. Le choix du mode de garde peut parfois être source de conflit entre les deux parties. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de se faire accompagner pendant la prise de cette décision. Maître Soulèye FALL, avocat à Versailles vous représente en droit de la famille peut d’ailleurs vous conseiller et vous guider dans cette démarche. De cette manière, vous pourrez prendre la meilleure décision qui soit pour vos enfants. Quand les parents ne sont pas en bon terme pendant un divorce. Le mode de garde adopté est la garde exclusive. C’est d’ailleurs le type de garde classique dans un divorce. Avec ce mode de garde, l’un des parents a à lui seul la garde des enfants. Généralement, si les enfants sont encore en bas âge, ils sont confiés à leur mère. L’autre parent quant à lui pourra passer du temps avec ses enfants grâce à son droit de visite et d’hébergement. Pour déterminer l’étendue de ce droit, plusieurs éléments vont être pris en compte :

  • Le logement des deux parents.
  • La localisation de l’école des enfants.
  • La capacité de chaque parent à prendre soin des enfants et à assumer ses responsabilités. Mais aussi leur aptitude à respecter les droits de chaque parent.
  • Les aptitudes éducatives et affectives des parents.
  • L’état psychologique de chaque parent.

La garde alternée des enfants

Pour préserver le bien-être et l’épanouissement de leurs enfants, les couples qui décident de divorcer adoptent la garde alternée. Dans ce mode de garde, les parents exercent conjointement une autorité. Il est toutefois important de souligner que pour instaurer cette garde, les parents doivent vivre à proximité. De cette manière, les enfants ne seront pas dans l’obligation de changer d’école à chaque fois. La garde alternée est cependant adoptée que pour les enfants de plus de 3 ans. En effet, les enfants ont encore besoin de repère jusqu’à 6 ans et c’est pour cette raison que juge aux affaires familiales n’est pas très favorable à ce mode de garde.

Le droit de visite simple

Dans certains cas, le juge aux affaires familiales peut décider de n’accorder qu’un droit de visite simple pour l’un des parents. Dans ces circonstances, l’autre parent n’aura pas de droit d’hébergement. Cette option de garde est adoptée dans des cas de violences ou l’incapacité du parent à accueillir ses enfants dans de bonnes conditions. De ce fait, il ne pourra voir ses enfants que dans la journée dans le logement du parent qui a la garde des enfants ou dans un endroit que le juge a choisi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*